24h-en-piste.com
24h-en-piste.com
24h-en-piste.com
 
 

Menu

L'actualité

Et nous ...

 
 
  Classement 24h du Mans
  Essais des 24h du Mans
  Warm-Up des 24h du Mans
  Essais préliminaires
  2, 3 et 4h du Mans
  Recherche
  24h du Mans 2018
Histoire des 24h  Histoires
Toutes les affiches des 24h  Affiches
Les publicités sur les 24 heures  Publicites
Tous les programmes 24h  Programmes
Le Film : Le Mans Steve McQueen  Le Mans S.McQueen
Galeries Photo  Galeries
  Articles
+ Toute l'actualité
23/10/2018 - Nouveau blog passionetmans
Vincent Laplaud, photographe émérite, sait aussi manier les môts. Longue vie à ce blog avec un 1er article sur la Ford GT40 GT/101 R.

+ Pour plus d'info

08/10/2018 - Classement définitif des du Mans 2018
La Cour d’Appel Internationale de la Fédération Internationale de l’Automobile a confirmé le disqualification des 2 Oreca 07 du G-Drive Racing (1ere place LMP2) et TDS Racing (2nd place LMP2) pour modification du système de ravitaillement d'essence et non mise à jour du passeport technique.

Pour plus d'info, lire l'article d'endurance-info

+ Pour plus d'info

27/09/2018 - Les grandes heures de l'Automobile
Rendez-vous incontournable à Linas-Monthlery,les grandes heures de l'Automobiles se dérouleront ce week-end.

Rendez-vous au bord de la piste.

+ Pour plus d'info

12/09/2018 - Décès de Don Panoz
Don Panoz (1935-2018) soutien la société de son fils Dan : Panoz Auto Development :
- PANOZ Esperante GTR-1 (1997 à 1998)
- PANOZ LMP-1 Roadster S (1999 à 2000)
- PANOZ LMP07 (2001 à 2002)
- PANOZ LMP-01 (2002)
- PANOZ LMP01 Elan (2003)
- PANOZ ELAN (2004)
- PANOZ Elan Esperante (2005)
- PANOZ Esperante GTLM (2006 à 2007)
et enfin de les DELTA WING en 2012

En 1999, il crée le championnat American Le Mans Series après un accord avec l'Automobile Club de l'Ouest pour utiliser la même réglementation.


30/06/2018 - Les résultats complets des 24h du Mans 2018
A peine les coupes vides de champagne, que les commissaires ont annoncé la disqualification des 2 Oreca :
- G-Drive N°26, vainqueur de la catégorie LMP2
- TDS Racing N°28, 4eme des LMP2
pour irrégularité de la tour de remplissage de carburant. Les équipes ont fait appels, mais c'est donc l'Alpine (Oreca) et Nicolas Lapierre, Pierre Thiriet et André Negrao sont les vainqueurs.
C'est en exagérant un peu le seul rebondissement de cette 86eme édition, le classement ayant peu évolué durant 24h.

Les résultats complets sont disponibles avec les temps, les distances, les meilleurs pilotes, les motifs d'abandon, les arrêts au stands sont disponible sur 24h-en-piste.com.

Bonne lecture

+ Pour plus d'info

17/06/2018 - C'est fait , Toyota gagne les 24h du Mans
Retrouver les résultats
+ Pour plus d'info

15/06/2018 - Toyota en pôle
Pas de surprise, les 2 Toyota sont en pôle.
+ Pour plus d'info

12/06/2018 - Mercredi / jeudi c'est les essais
Séances d'essais libres et qualificatifs :

Mercredi 13/06 :
- de 16h à 20h : Essais Libres des 24h du Mans
- de 20h30 à 21h30 : Essais Libres 1 Road to Le Mans
- de 21h à 0h : Essais Qualificatifs 1 des 24h du Mans

Jeudi 14/06 :
- de 9h à 10 : Essais Libres 2 Road to Le Mans
- de 10h30 à 11h15 : Essais Libres 1 Aston Martin Racing Le Mans Festival
- de 11h55 à 12h40 : Essais Libres 2 Aston Martin Racing Le Mans Festival
- de 13h30 à 13h50 : Essais Qualificatifs 1 Road to Le Mans
- de 14h05 à 14h25 : Essais Qualificatifs 2 Road to Le Mans
- de 15h30 à 16h30 : Essais Qualificatifs 1 Aston Martin Racing Le Mans Festival
- de 17h30 à 18h25 : Course 1 Road to Le Mans
- de 19h à 21h : Essais Qualificatifs 2 des 24h du Mans
- de 21h à 0h : Essais Qualificatifs 3 des 24h du Mans


09/06/2018 - Essais préliminaires 2018 : La rébellion des LMP1 privées
Quelle surprise de voir une Rébellion R13 s'intercaler entre les 2 Toyota TS050 Hybrid dès le matin, et malgré les améliorations de la journée, Mathias Beche sur sa Rébellion s'offre un 3:19.680, juste devant par Fernando Alonso : 3:19.066. Les BR EBGINEERING sont à 2s et les Ginetta ont réussi à tourner.

En LMP2, les Oreca dominent toujours, avec un 3:27.228 pour Dragon Speed.

En LMGT Pro, la Porsche RSR avec un 3:52.551 devance une Porsche Vintage et le troupeau de Ford GT.

En LMGT Am, la Porsche RSR du 77 Dempsey - Proton Racing réalise le meilleur temps.

+ Pour plus d'info

25/05/2018 - Essais préliminaires 24h du Mans 2018 : J-7
Dans 7 jours, la quinzaine au Mans débute par les essais préliminaires :

Le 01/06
- de 9h à 18h : Vérifications techniques sur le circuit
- de 10h à17h : Pitwalk
- de 16h à 18h : Vérifications administratives pilotes

Le 02/06 :
- de 8h30 à 15h30 : Vérifications administratives pilotes
- de 10h à17h : Pitwalk
- 16h : Photo officielle

Le 03/06 :
- de 9h à 13h : Essais préliminaires
- de 14h à 18h : Essais préliminaires


08/05/2018 - WEC 2018 : 6h de Spa-Francorchamps
Quel circuit fantastique !

1er course de la fameuse Super-saison, permettant de voir les forces en présence et surtout de connaitre l'écart entre les Toyota et les nouvelles LMP1.

Il reste du travail, mais les Rebellion R13 et les BR01 du SMP sont plein de promesses. Avec une pénalité d'un tour la Toyota N°8 n'a pas eut trop de mal a finir à 1.4s du leader malgré un changement de capot.

En LMP2, le G-Drive venu faire une pige en WEC repart avec la coupe au nez des écuries participant au championnat du Monde. Bonne prestation de la Dallara Hollandaise en début de course à la grande joie des supporters venus en masse.

En LM-GTPro, étrange performance des BMW, des Ferrari et des Aston Martin. Leve-t-on le pied pour une BOP favorable aux 24h du Mans ? La Ford l'emporte avec un dépassement d'Olivier Pla d'anthologie dans le raidillon.

L'ancienne Aston Martin toujours présente, face aux nouvelles Porsches RSR en GT-AM.

Remarques : Messieurs, Mesdames de l'ACO venus en masse, observez sur ce circuit de Spa, comment on soigne les spectateurs, les photographes amateurs.
WEC 2018 : 6h de Spa WEC 2018 : 6h de Spa WEC 2018 : 6h de Spa WEC 2018 : 6h de Spa


09/04/2018 - WEC 2018 : Prologue
Ce week-end, c'était le prologue du WEC 2018 le circuit Paul Ricard.

Voici le résultat:
1) N°8 - Toyota TS050 - Hybrid (Toyota Gazoo Racing) : 1:32.662
2) N°7 - Toyota TS050 - Hybrid (Toyota Gazoo Racing) : 1:34.655 (+1.993)
3) N°11 - BR ENGINEERING BR1 - AER (SMP Racing) : 1:37.034 (+4.372)
4) N°1 - Rebellion R13 - Gibson (Rebellion Racing) : 1:37.044 (+4.382)
5) N°17 - BR ENGINEERING BR1 - AER (SMP Racing) : 1:37.574 (+4.912)
6) N°4 - ENSO CLM P1/01 - Nismo (Bykolles Racing Team) : 1:37.795 (+5.133)
7) N°6 - Ginetta G60-LT-P1 - MECACHROME (CEFC TRSM Racing) : 1:38.156 (+5.494)
8) N°10 - BR ENGINEERING BR1 - GIBSON (DragonSpeed) : 1:38.264 (+5.602)
9) N°5 - Ginetta G60-LT-P1 - Mecachrome (CEFC TRSM Racing) : 1:39.925 (+7.263)
10) N°31 - Oreca 07 - Gibson (DragonSpeed) : 1:40.771 (+8.109)
11) N°36 - Alpine A470 - Gibson (Signatech Alpine Matmut) : 1:41.088 (+8.426)
12) N°28 - Oreca 07 - Gibson (TDS Racing) : 1:41.227 (+8.565)
13) N°29 - DALLARA P217 GIBSON (Racing Team Nederland) : 1:41.323 (+8.661)
14) N°38 - Oreca 07 - Gibson (Jackie Chan DC Racing) : 1:41.748 (+9.086)
15) N°37 - Oreca 07 - Gibson (Jackie Chan DC Racing) : 1:41.857 (+9.195)
16) N°50 - LIGIER JSP217 - Gibson (Larbre Competition) : 1:41.963 (+9.301)
17) N°91 - Porsche 911 RSR (Porsche GT Team) : 1:51.332 (+18.670)
18) N°92 - Porsche 911 RSR (Porsche GT Team) : 1:51.837 (+19.175)
19) N°67 - Ford GT (Ford Chip Ganassi Team UK) : 1:52.010 (+19.348)
20) N°66 - Ford GT (Ford Chip Ganassi Team UK) : 1:52.118 (+19.456)
21) N°88 - Porsche 911 RSR (Dempsey - Proton Racing) : 1:52.936 (+20.274)
22) N°86 - Porsche 911 RSR (Gulf Racing UK) : 1:53.133 (+20.471)
23) N°51 - Ferrari 488 GTE EVO (AF Corse) : 1:53.250 (+20.588)
24) N°82 - BMW M8 GTE (BMW Team MTEK) : 1:53.389 (+20.727)
25) N°97 - Aston Martin VANTAGE AMR (Aston Martin Racing) : 1:53.444 (+20.782)
26) N°77 - Porsche 911 RSR (Dempsey - Proton Racing) : 1:53.474 (+20.812)
27) N°71 - Ferrari 488 GTE EVO (AF Corse) : 1:53.559 (+20.897)
28) N°56 - Porsche 911 RSR (Team Project 1) : 1:53.632 (+20.970)
29) N°95 - Aston Martin VANTAGE AMR (Aston Martin Racing) : 1:53.866 (+21.204)
30) N°90 - Aston Martin VANTAGE (TF Sport) : 1:54.128 (+21.466)
31) N°98 - Aston Martin VANTAGE (Aston Martin Racing) : 1:54.201 (+21.539)
32) N°54 - Ferrari 488 GTE (Spirit Of Race) : 1:54.251 (+21.589)
33) N°61 - Ferrari 488 GTE (Clearwater Racing) : 1:54.326 (+21.664)
34) N°81 - BMW M8 GTE (BMW Team MTEK) : 1:54.365 (+21.703)
35) N°70 - Ferrari 488 GTE (MR Racing) : 1:54.384 (+21.722)


29/03/2018 - Encore un ancien Pilote de F1 au Mans
J-80, avec un palmarès impressionnant (500 Miles d’Indianapolis, 97 grand prix F1, sept victoires dont Monaco), Juan-Pablo Montoya reconvertit dans les épreuves de Nascar puis d'IndyCar, sera présent pour l'édition 2018 des 24h du Mans sur la LIGIER JS P217 LMP2 de United Autosports accompagné de William Owen et Hugo de Sadeleer.
+ Pour plus d'info

22/02/2018 - La ligne de départ des 24h du Mans déplacée de 145m, mais pas la ligne d'arrivée
Une blague digne du 1er avril, mais une information bien réelle présentée par l'ACO.

Concrètement, le drapeau national du starter des 24 Heures du Mans sera désormais agité sur la voiture en pole position 145 mètres plus ‘’haut’’ qu’auparavant. Un changement qui, lors de ce départ lancé, permettra aux concurrents d’être alignés sur la grande ligne droite des stands au moment du départ, évitant ainsi d’avoir des voitures dans les chicanes du raccordement au moment du coup d’envoi.

Sur les épreuves, départ arrêté, comme le Grand Prix de France Moto, cette modification permettra d’exposer l’ensemble des machines sur la ligne droite, pour le plus grand bonheur des spectateurs dans les tribunes face aux stands.

La ligne d’arrivée ne changeant pas de position, il faudra désormais se prêter à ce calcul pour évaluer la distance parcourue par les concurrents : il s’agira de soustraire 145 m au nombre de tours bouclés multiplié par la longueur du tracé emprunté.


09/02/2018 - 60 invités et les 9 réservistes
Peu de grosses surprises sur cette fameuse liste qui permet de nous projeter en juin au bord de la piste à observer avec gourmandise ces bolides.

Avec 10 LMP1, la catégorie reine permet de rêver (ou de cauchemarder une nouvelle fois pour Toyota) à une victoire d'une écurie privée.
On retrouve des Toyota éprouvées par plusieurs années de WEC, et des nouveaux châssis bien jeunes. Ils devront être rapides et endurants.

20 LMP2, on aurait pu espérer plus de concurrents, mais 7 sont remontés en LMP1. Avec 8 ORECA 07, surement le meilleur châssis 2017 (punit d'évolution majeure en 2018) c'est la LIGIER JS P217 qui sera la plus représentées avec 9 unités, les 3 DALLARA LMP2 complétant le plateau.

La guerre du bitume est engagée en LMGT PRO avec BMW nouveau venu, venant défier les CORVETTE C7R, FORD GT, FERRARI F488 GTE, PORSCHE 911 RSR et les ASTON MARTIN Vantage V8. Les usines mettent les moyens avec plusieurs châssis, et des pilotes très très performants.

Les LMGT Am complète ce beau plateau, tous à la recherche du graal de la victoire.

J'ai hâte d'y être.
Affiche 2018

+ Pour plus d'info

Photo de 2007
(ASTON MARTIN DBR9)
2007

Pilote à découvrir :
Né le 12/11/1900
Flux RSS Fils RSS
instagram
  Liens
  Contact
  Qui sommes Nous ?
Vous êtes le ... Compteur
Solidarité

Téléthon
Restaurant du coeur
Chaine de l'espoir